Vannier : fiche métier et activités

Un vannier est un ouvrier qui a pour mission de fabriquer des objets du quotidien ou de décoration à partir des tiges fines et flexibles, sélectionnées au préalable suivant le résultat désiré. L’art de la vannerie a pour but de faire des nattes à l’aide de fibres de végétales.

Le vannier

Un vannier est un ouvrier qui doit savoir déterminer et peut travailler sur toutes sortes de matières flexibles comme le tissu, le cuir, les fibres synthétiques mais aussi et surtout les fibres végétales. Il transforme ces matières en objets du quotidien ou de décoration, selon le résultat attendu. Pour cela, il applique les méthodes spécifiques au travail des fibres végétales. Dans ce métier, il utilise ses mains suivant la tradition. Le produit qu’il fabrique est bloqué entre les genoux ou sur une planche un peu penchée devant lui, pour lui servir d’établi. Dans cette dernière circonstance, l’objet est troué par une poinçonneuse qui sert de centre de rotation et qui permet de le déplacer plus facilement. En ce qui concerne la formation, on peut pratiquer ce métier d’artisanat à la suite de formations spéciales en vannerie.

Fiche métier

L’art de la vannerie a pour nature de faire des nattes à partir de fibres de végétales comme le palmier, l’osier, le jonc ou autres. Le but est de créer des objets décoratifs ou utilitaires tels que des nattes, des corbeilles à fruits ou des petits meubles. La méthode fabrication se différencie du savoir-faire car c’est selon la nature de la fibre végétale. Pour la vannerie en jonc, l’ouvrier natte la fibre végétale du jonc sur une partie qui est semblable à un métier à tisser. Il obtiendra ensuite des nattes avec lesquelles il va façonner les articles selon ses envies et ses inspirations. Pour la vannerie à base de feuilles de palmiers asséchées, le travail est fait manuellement, sans métier. L’ouvrier natte la feuille de palmier en courbes. On retrouve ce travail dans les objets d’un atelier tels que les poufs ronds.

Activités

Le métier de vannier est manuel et un métier de tradition. La patience, la passion des matières premières comptent beaucoup dans ce métier. Le vannier doit acquérir d’un sens de la régularité et des figures. Son travail le pousse à exercer dans l’atelier seul ou à plusieurs. Il doit également avoir le sens du commerce pour mettre en évidence la qualité de ses objets. Dans son oseraie, le vannier recueille de l’osier qu’il nettoie, puis sèche et teint quelques fois. Ensuite, on passe à la phase de la teinture ou du vernis avant de proposer ces objets aux clients. Le vannier peut réaliser des produits sur-mesure, suivant les besoins de la clientèle. Outre la fabrication des objets de vannerie, il peut également réaliser des décors d’extérieur en tresse pour aménager un jardin par exemple.