L’artisan traditionnel de potier

Fabriquer de la poterie est une passion et un art, ce n’est pas uniquement un travail. Le potier est un ouvrier créateur qui fabrique des objets de décoration et des articles du quotidien en céramique ou en argile. Découvrez ce qu’est le métier de potier, un travail débordant de carrière.

Fiche métier

L’artisan potier : Le potier est un ouvrier qui a pour spécialité, la construction d’objets terre à terre, esthétiques ou artistiques. Il fait partie des métiers de tradition. Il pétrit la matière, l’argile ou le céramique, manuellement ou à l’aide d’un tour pour avoir une forme exacte. Après avoir cuit l’objet, le potier arrive à la finition. L’objectif est d’enjoliver son œuvre.

Un travail en pleine croissance : Le travail de potier remonte sûrement dans le temps. Cependant, l’art de la poterie n’arrête pas de progresser. Les maîtres potiers peuvent créer de nouveaux objets bien précis, à partir des matières premières, mais aussi de nouvelles méthodes. Un ouvrier potier est capable de construire des vaisselles, des cruches, des vases et d’autres objets de décoration suivant les réclamations de sa clientèle.

Activités

À l’aide de ses racloirs, ses spatules, ses doigts et ses stylets, le potier travaille la terre qu’il a lavée et pétrie pour lui rendre une consistance compacte. Avec son tour et ses outils, il orne sa poterie avant de la faire cuire à une température appropriée pour contrôler la pâte et mettre les couleurs ou l’émail. Après cuisson, le potier peut poursuivre la procédure pour finir d’enjoliver ses œuvres. Parfois, le potier-céramiste est un artisan autonome qui vend sa création dans une boutique avoisinant son atelier. Des objets comme des figurines, bijoux, objets d’art, vaisselle, vases mais également des objets décoratifs sont étalés dans sa boutique. Le potier-céramiste commence en général, dans une société artisanale ou une fabrique de production d’objets en céramique avant de se mettre à son compte.

Les formations à suivre pour devenir un potier professionnel

Dans les institutions d’étude supérieure, la branche poterie prévoit de belles ambitions. Pour connaître les méthodes fondamentales et le savoir-faire pour pouvoir faire de la poterie, vous pouvez faire des études pour avoir un diplôme de haut niveau ou de niveau V, le CAP tournage en céramique et le CAP décoration en céramique. Ensuite, vous pouvez poursuivre votre formation pour obtenir un certificat de niveau IV comme le BMA céramique ou le BT dessinateurs en arts appliqués branche céramique. D’autres études vous autoriseront aussi d’avoir un diplôme de niveau III tel que le BTS art céramique, ensuite un diplôme universitaire des métiers d’art branche céramique. Après ces formations, on devient un potier spécialiste. Ce dernier peut ainsi travailler dans une fabrique de production d’articles en céramique ou une société d’artisanat.