L’artisan traditionnel de céramiste

Un céramiste est un potier qui maîtrise toutes les phases du fonctionnement de production d’objets en céramique. Le céramiste peut également désigner le métier raccordé à la céramique. L’artisanattraditionnel n’est pas qu’un art, c’est également une manière de vivre.

Le céramiste

Un céramiste est un potier qui maîtrise toutes les phases du fonctionnement de production d’objets en céramique (terre cuite, porcelaine, faïence, grès…), de la perception de la forme à la cuisson à une température très élevée. Les objets fabriqués, qu’ils soient décoratifs ou pratiques, sont uniques ou en petite série. Les céramistes travaillent suivant leur instinct ou sur commande, concernant la fabrication de beaux objets, de mosaïques décoratives ou de panneaux muraux. Le céramiste fabrique lui-même ses émaux contrairement au potier. Pour fabriquer toute une série de couleurs, il achète les matières premières comme les pigments, oxydes, quartz, kaolin et autres, suivant une cuisson par oxydation. Il y a différentes manières de cuire des objets, c’est la marque du céramiste. Le céramiste peut également désigner le métier raccordé à la céramique.

Le grès, une terre résistante

En céramique, les artisans emploient trois types de terre : la faïence qui est très brillante, la porcelaine, transparente et le grès, une terre connue comme moins précieux que les deux autres. Malgré cela, quelques artisans d’art peuvent créer des objets bien soignés à partir de cette céramique.

Le grès est vu pour la première fois autour du Xè siècle en Chine. C’est un peu plus tard qu’il est instauré en Occident. Ensuite au XIXè siècle, le grès est en pleine évolution en Europe, c’est pourquoi plusieurs régions accroissent leurs entreprises spécialisées, particulièrement au centre de la France, à la Borne qui est la capitale française de la poterie, selon la tradition, à Saint-Amand-en-Puisaye, en Bourgogne ou dans le sud-est.

Une terre moins noble mais délicate

Il existe bel et bien une raison pour que le grès est employé pour fabriquer du carrelage. Cette céramique est très résistante. Alors qu’elle est connue comme la moins noble des céramiques. Effectivement, le grès a peu de valeur par rapport à la faïence ou la porcelaine, qui sont plus fines. Par contre, quelques artisans d’art, avec leur savoir-faire, fabriquent de beaux objets à partir de grès. C’est le cas de Pepper Clay. Elle s’est lancée à travailler le grès, les mains dans la terre. Elle façonne le grès blanc et lisse, le noir et chamotte. Une terre qui contient du sable nommé chamotte, donnant un effet granuleux à la matière. L’artisan joue sur la différence au toucher et fabrique des objets sensuels tels que sa sphère noire, ses vases soliflores noirs ou blancs tâchés de bleu.