Encadrement : fiche métier et activités

En architecture, l’encadrement est ce qui entoure une fenêtre. En art, l’encadrement est l’acte de rajouter un rebord, pour mettre en évidence et préserver un tableau, une photographie ou autre. Les formats de ces encadrements sont réglementés.

Réalisation d’un encadrement

Un encadrement est bien fait lorsqu’il respecte une règle de réalisation précise, sans aucun défaut lors du dernier montage. Outre la méthode, il faut également savoir les termes et expressions sur l’encadrement. Si vous ne savez pas parfaitement les codes de l’encadrement, dans les principes de base, vous verrez les renseignements importants. Dans l’univers de la peinture et de l’encadrement, trois formats sont penchés sur des proportions différentes : il y a le format « figure », le format « marine » et enfin le format « paysage ». Selon la tradition, l’encadrement est aussi un métier d’artisanat. En mathématiques, l’encadrement d’une expression réelle de deux inéquations en même temps une minoration et une majoration.

Déterminer le format de la fenêtre image

La fenêtre image se conforme à l’endroit apparent du tableau une fois encadré. L’encadrement doit couvrir les bords et revêtir le tableau sur 2 mm minimum. Largeur maximale de la fenêtre image = largeur du document – 2 x 2 mm. Hauteur maximale de la fenêtre image = hauteur du document – 2 x 2 mm. Calculez la taille extérieure du paquet. Équipez-vous d’un brouillon et mettez-le sur votre travail après échancrure de la surface d’une fenêtre image. Calculez la taille des bords que vous aimez ménager. Habituellement, la taille des bords sont de 6 à 10 cm, mais rarement moins de 6 cm. Ensuite, il faut déterminer le format extérieur du paquet. Largeur = largeur de la fenêtre image + 2 fois la bordure horizontale. Hauteur = hauteur de la fenêtre image + 2 fois la bordure verticale.

Prévoyez cartons et cartes

Coupez les cartons après vérification des dimensions et commandez vos verres. Découpez la fenêtre image dans le passe-partout. Dessinez vos bordures sur la surface du carton réservé au passe-partout. Ensuite, découpez le milieu du carton à l’aide d’un cutter, en en utilisant une règle. Lorsque vous employez un contrecollé orné, penchez un peu la lame du cutter dedans pour couvrir le cœur du carton. Il faut couvrir le passe-partout. Il existe deux techniques : le collage en plein et l’habillage par bandes. Pour le collage en plein, fixez le passe-partout sur du textile ou sur une feuille décorative dont le format extérieur est de 2 cm minimum pour le contour. La méthode habillage par bandes sert à coller des lanières décoratives pièce per pièce, elle est subtile et utilise peu de matière première.