Ébénisterie : fiche métier et activités

L’ébéniste construit des meubles et des objets en bois, avec un support en menuiserie sur lequel sont placées des feuilles de bois rare nommées placages qui habillent complètement ou en partie le bâti. On peut le fabriquer par pièce ou nombreux.

Histoire

En Europe, selon la tradition, les plus vieilles méthodes extraites de l’ébénisterie, ne datent pas d’avant le Moyen Âge, en plus de la venue du point de Hongrie, parquetage en damier réalisé aux grandes surfaces sur quelques meubles précieux. En Italie, au XVè siècle, la marqueterie est née. Elle est devenue populaire en Europe, quoi qu’elle n’y soit apparue qu’au XVIIè siècle. Au XVIè siècle, en Italie des artisans modernes travaillant les essences précieuses et spécialement l’ébène. Ils inventent de nouvelles procédures qui sont l’impacto et l’intarsion. Auparavant, l’ébène n’était employée que pour les objets de petite taille tels que les coffrets, les échiquiers…

Fiche métier

Pour la première fois, en 1732 le mot ébénisterie s’affiche dans le dictionnaire de l’Académie. Pour le distinguer du mot menuiserie car les artisans ébénistes font appel à la marqueterie, à la tabletterie, au placage. Il est issu du terme ébène, d’origine nubienne (Égypte) qui a fait le tour de la Méditerranée en passant par la Grèce ensuite la Rome. Les ébénistes fabriquent à partir des matières premières, des meubles pouvant être de vieux modèle ou de style moderne. Le maître d’œuvre assure les diverses phases de construction : sélection du gabarit et du bois, rabotage et sciage, montage, assemblage et décor. Les meubles d’ébénisterie sont les secrétaires, commodes, bureaux et les autres meubles en bois de placage, de marqueterie, de vernis, de laque. Des fois, la finition du meuble est laissée à un spécialiste comme le sculpteur sur bois, le marqueteur, le vernisseur, le doreur ou le monteur.

Activités

De nos jours, l’artisanat est en réelle progression avec l’utilisation des équipements modernes, ainsi que l’emploi des appareils performants surtout les appareils à commandes numériques. C’est le travail de cet élixir qui a donné le nom au travail couvert d’ouvrage avec un aspect plus esthétique que constructif. L’art de l’ébénisterie est plus délicat. Sur le plan technique, un ébéniste a les savoir-faire nécessaires pour travailler le bois sous la forme de minces feuilles de placage. Il peut alors présenter des objets laqués d’essence précieuse, montrant des ornements décoratifs tels que des frises ou de damiers. Les techniques d’ébénisterie peuvent également vous aider à réaliser des objets d’art par exemple, ou encore des objets en bois banal mais les parties apparentes sont faites de bois précieux.